Compte-rendu de l’Assemblée Générale du 14 juin 2018

18 présents – 7 excusés

Le comité local a terminé l’année 2017 avec 36 cotisants. Certains adhérents de 2016 ont intégré le comité local de Besançon créé en janvier 2017.

2017 a été une année difficile (période électorale). Nous avons dû annuler plusieurs intervenants (Ducoin, Pentchenko, Fralib etc…). Nous attendons toujours la venue d’Alain et Eric Bocquet, sans cesse reportée.

Succès de la soirée « Autour de l’ami Brassens » et d’autres poètes, avec 200 personnes. Nous avons dédié cette soirée à Jack Ralite, en rappelant publiquement sa bataille pour la culture.

Débat intéressant avec Bernard Friot, mais démarche pédagogique un peu « brutale » de sa part vis-à-vis d’intervenants ne partageant son point de vue.

Nous avons été présents aux initiatives de l’Atelier d’Audincourt et de la CGT Peugeot : soutien à Dominique Henry (qui s’est élevée contre la ferme des 1000 vaches, et qui a refusé de donner son ADN) Le 11 juin dernier,célébration des 2 ouvriers Peugeot tués par la police en juin 68.

Participation aux repas et fêtes nous permettant la vente du journal.

14 juin 2018 : débat avec Patrick Appel Muller

« Où en est le droit à l’information ? »

… et l’Humanité dans tout ça ?

Election du Bureau : Jo Adami ne souhaite pas être reconduit, 2 nouveaux membres ont été élus : Régine Curti (90) et Quentin Hafekost (70).

Nouveau bureau : Yves Adami, Daniel Braconnier, Jean Parenty, Madeleine Morice, Guy Jeanblanc, Josette Richard, Claudine et Jacques Bernardin, Régine Curti et Quentin Hafekost

La trésorière a présenté le bilan financier qui fait apparaître un solde positif de 996,84 € au 31/12/2017.

Bilan d’activité et bilan financier ont été approuvés à l’unanimité.

Programmé :

Hommage à Louis Aragon à Héricourt

le vendredi 19 octobre 2018, avec un spectacle chansons

Projets en débat

Film « Mémoire d’un condamné » (sur l’affaire Jules Durand, « le Dreyfus des ouvriers ») de Sylvestre Meinzer (recherche d’une salle de cinéma)

Approche de l’accueil des réfugiés en France à toutes les époques et peut-être

visite de l’endroit où se trouvait le camp de Miellin (70), où furent regroupés des familles

de républicains espagnols, seulement reconnu par une stèle déposée en 2011.

Témoignage sur 1918 (anniversaire) : Je propose que le film « 20 000 moujiks sans importance »

soit programmé à Héricourt en fin d’année, avec la présence de Jean Gavrilenko qui pourra

témoigner et débattre à partir des cahiers laissés par son père.

La question de l’Humanité a été abordée lors du débat

avec Patrick Appel Muller qui a suivi l’A.G.

14-15-16 septembre : FETE DE L’HUMANITE – Rendez-vous au stand national des Amis

Posted in Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *